Accueil du site > Expositions > Exposition « Une passion pour Marseille »

Exposition « Une passion pour Marseille »

Cette exposition a présenté des œuvres du peintre Edmond Astruc témoignant sur la ville de Marseille durant la première moitié du XXe siècle.

Elle s’est tenue dans les locaux du site Canebière de l’ÉSPÉ (École Supérieure du Professorat de l’Éducation) 63 La Canebière - 13001 Marseille, du 15 au 25 octobre 2013.

Edmond Astruc
(1878-1977)

Né le 4 novembre 1878 à Marseille, il fait ses études au Lycée Thiers, puis à l’Ecole des Beaux-arts. Dès l’âge de 10 ans il veut être artiste peintre, ses premières aquarelles datent de 1888. Très sportif, il pratique avec succès, au niveau compétition, l’aviron, la voile, puis le ski et la moto. Très inventif, en 1906 il construit son premier avion le « pou du ciel » qu’il casse au décollage faute de place. En 1913, il a un grave accident sur un « Henriot » à l’aérodrome de Reims mais il persévère et en juillet 1914, il effectue la remontée du Rhône en hydroglisseur, pour le compte d’Henri Fabre, jusqu’à Aix-les-Bains.

Pendant la guerre de 1914-1918, il est pilote d’essai à Toulon puis à Saint Raphaël. Après la guerre, il retourne à la peinture.

Il participe à de nombreuses expositions à Marseille, Paris, Alger, Lyon, Grenoble, Genève, Aix-en-Provence… Au Salon des Artistes de Provence il a de nombreux prix et en particulier le prix Desplace. En 1936, il est élu à l’Académie de Marseille, classe des Arts. Pendant la guerre de 1939-1945, il est mobilisé volontaire — il a déjà 61ans — dans l’aviation comme agent technique de la SNCAE. Poursuivant sa vie de peintre, il mène en parallèle sa vie de créateur et à 81 ans, en 1959, il construit un catamaran sur le modèle de deux flotteurs d’hydravion et part de Marseille en suivant la Côte. Il s’éteint doucement le 11 janvier 1977.

Tant par sa vie de peintre que par sa vie d’aviateur ou de citoyen, il a donc marqué Marseille au XXe siècle et il semble logique de le célébrer à l’occasion de Marseille 2013 capitale de la culture. C’est cette reconnaissance qu’ont manifestée l’Académie de Marseille et l’ESPE en participant à l’organisation de l’exposition "une passion pour Marseille" sur la Canebière au mois d’octobre 2013.

Jean Chélini caractérise ainsi son œuvre :
« L’œuvre d’Edmond Astruc reproduit et exprime le XXe siècle marseillais avec force et chaleur. Il a su rendre le caractère à la fois classique et pittoresque de notre ville colorée et puissante, d’une beauté parfois sauvage, mais toujours vivante et généreuse »